Psychologie Clinique

Thérapie non-médicamenteuse

 

" Lors de maladies douloureuses, la conscience de l’organisme et la représentation du corps sont modifiés.

 

Investir son corps de manière positive, c’est renforcer sa confiance en soi, ses assises narcissiques.

 

L’ effort physique procure au corps un sentiment d’auto-satisfaction intimement liée au narcissisme de la petite enfance.

 

Un soutien psycho-thérapeutique permet d’élaborer sur l’image du corps, en premier lieu mit à mal par la maladie, puis réinvesti pour un mieux-être. "

 

Axelle Catta - Psychologue Clinicienne 

 

 

 

 

 


Le Narcissisme ?

1 - Se prendre soi-même comme Objet d’Amour 

Apprendre à s’aimer, se trouver de la valeur et éprouver du plaisir. Prise de conscience de ses capacités, sa singularité, en tant qu’individu distinct. 

 

 2 - Investir d’autres Objets d’Amour 

Aimer l’autre,  le soutenir, partager avec lui.

Le Rapport au corps

Un corps qui se modifie par la pratique de l’activité physique, que l’on apprend à apprivoiser, puis à écouter, à comprendre et apprécier.

L'écoute active

L’Ecoute du psychologue permet la libération de la parole sur l’impact des événements de vies et des changements corporels, qu’ils soient douloureux ou agréables.